WhatsApp intègre de nouvelles fonctions de confidentialité

WhatsApp intègre de nouvelles fonctions de confidentialité


La messagerie instantanée du groupe Meta est en train de déployer de nouvelles fonctions pour renforcer la confidentialité de ses utilisateurs, comme l’allongement du délai de suppression d’un message et le fait de pouvoir quitter un groupe discrètement.

WhatsApp est une formidable messagerie instantanée. Mais, comme beaucoup d’autres outils numériques, elle peut entraîner des dérives. Il est ainsi très facile d’obtenir des informations privées sur quelqu’un à partir de son seul numéro de téléphone (voir notre fiche pratique), et certaines fonctions de l’application peuvent engendrer des situations embarrassantes – sans parler d’une certaine forme d’espionnage dans les cas les plus graves. WhasApp avait déjà travaillé sur le problème en permettant de choisir les contacts autorisés à voir sa photo de profil, ses informations personnelles ainsi que l’heure de sa dernière connexion, et de désactiver la notification Vu à pour certains contacts en particulier. Le groupe Meta – propriétaire de WhatsApp mais aussi de Facebook et Instagram – continue sur sa lancée puisqu’il a annoncé le 9 août sur son blog le déploiement progressif de nouvelles fonctions visant à redonner un peu de contrôle aux utilisateurs sur la visibilité de leurs informations personnelles.

WhatsApp : de nouvelles fonctions pour protéger sa vie privée

Jusqu’à maintenant, les utilisateurs pouvaient supprimer un message envoyé sur WhatsApp après un jour, huit heures et seize secondes – un timing particulièrement précis. Comme annoncé sur Twitter, ce délai a été rallongé. Désormais, il est possible d’effacer un message jusqu’à soixante heures après son envoi, soit deux jours et demi. On peut néanmoins se poser la question de l’utilité d’un tel délai….

Au cours du mois à venir, les utilisateurs pourront quitter un groupe sans que tous les autres membres de la conversation ne soient notifiés – et donc au courant. En temps normal, un petit message apparait dans la conversation et l’application va même jusqu’à prévenir les autres participants de ce départ. Plutôt inconfortable lorsque l’on souhaite être discret, surtout qu’un groupe peut contenir jusqu’à 256 participants. Avec la nouvelle option, personne ne sera au courant – à moins de consulter et de connaitre par cœur la liste des membres – si ce n’est les administrateurs du groupe, qui recevront quand même une alerte.  

Enfin, Mark Zuckerberg a annoncé que les messages avec vue unique vont bientôt bloquer les captures d’écran – un peu comme les photos et vidéos envoyées sur Snapchat. En effet, l’application permet d’envoyer des images pour une durée limitée – elles ne peuvent être vues qu’une seule fois – sans laisser de traces. Enfin, en théorie puisque certains en profitent pour effectuer des captures d’écran… Pour le moment, Meta n’a indiqué aucune date de déploiement pour cette fonction, qui reste encore à l’état de test, mais est impatient « de la déployer auprès de nos utilisateurs. » D’autres nouvelles options de sécurité devraient également arriver dans les prochains mois puisque le groupe a déclaré vouloir continuer à « développer de nouveaux moyens de protéger les messages et de les rendre aussi privés et sûrs que les conversations en face-à-face. »





Lien de l’article original

Laisser un commentaire