Smartphone tombé dans l’eau ou dans le sable : que faire ?

Smartphone tombé dans l’eau ou dans le sable : que faire ?


Pendant les vacances d’été, les smartphones ont beaucoup plus de risques de tomber dans l’eau ou dans le sable.
Voici comment réagir en urgence si votre mobile se retrouve malencontreusement mouillé ou ensablé.

Les appareils électroniques n’aiment pas l’été. En cas de forte température, il convient même de se montrer particulièrement attentif et d’adopter les bons réflexes comme nous vous l’indiquons dans notre fiche pratique pour ne pas les endommager. Mais en plus de ce risque, la période estivale présente d’autres dangers pour nos petits bijoux de technologie. Un petit tour à la piscine ou à la plage peut leur être fatal. Une chute dans l’eau ou dans le sable peut les affecter durablement voire les rendre totalement inutilisables. L’eau, en particulier, reste l’ennemi principal des smartphones. Elle s’infiltre partout, par le moindre interstice comme le connecteur d’alimentation, le micro ou les grilles de haut-parleurs et pénètre à l’intérieur de l’appareil. S’en suit une oxydation de ses composants… et une mort certaine si l’on n’agit pas rapidement.

Nombre de smartphones récents bénéficient d’une étanchéité (certification IP68) qui leur confère une résistance à la poussière et à l’eau. Bardés de joints aux endroits les plus sensibles (tiroir de carte SIM, micro, haut-parleurs et butons) ils peuvent ainsi rester immergés jusqu’à une demi-heure par un mètre de fond. Mais attention à ne pas trop vous reposer sur ce label surtout si votre mobile a déjà bien vadrouillé. Les joints ne sont peut-être plus aussi étanches que cela. L’autre ennemi qui surgit pendant les vacances : le sable, particulièrement si les grains sont fins. Eux aussi peuvent s’insérer dans les orifices du mobile et surtout, endommager l’écran en provoquant des rayures. Ici aussi, il faudra agir avec précaution pour un nettoyage efficace.

Que faire quand un smartphone tombe dans l’eau ?

Que votre mobile profite d’une certification IP68 (étanchéité à l’eau et à la poussière) ou non, il convient d’agir rapidement pour évacuer toute trace d’humidité qui pourrait l’endommager sinon immédiatement, peut-être par la suite.

► Retirez le smartphone de l’eau immédiatement. Placez-le à la verticale pour évacuer le plus gros de l’eau par les principaux orifices comme le connecteur d’alimentation et les grilles de haut-parleurs. Ne le secouez-pas au risque de répartir le liquide qui se trouve à l’intérieur.

► À l’aide d’une serviette ou de papier absorbant, essuyez-le en le maintenant toujours à la verticale puis posez-le à plat.

► Si votre mobile est tombé dans l’eau de mer et qu’il profite de la norme IP68, rincez-le à l’eau du robinet afin d’éliminer le sel qui peut se montrer assez corrosif.

► Si c’est possible – et c’est malheureusement de moins en moins le cas – ôtez le capot arrière et retirez la batterie. Si sa batterie n’est pas amovible, éteignez-le en prenant soin de ne pas le secouer ni de presser trop fort ses boutons.

► Une fois l’appareil éteint, ouvrez le tiroir de la carte SIM et retirez-la de son logement. Retirez aussi la carte microSD d’il y en a une.

► Utilisez du papier absorbant pour sécher toutes les parties accessibles. Tamponnez sans frotter. Pour les petites grilles, servez-vous de la tranche de la feuille de papier absorbant. Vous pouvez également utiliser un coton-tige sauf pour sécher le connecteur d’alimentation afin de ne pas l’endommager.

► Une fois la plus grande partie de l’eau retirée, enveloppez votre smartphone dans une feuille de papier journal. Munissez-vous d’un sachet hermétique (comme un sac pour la congélation) et versez-y de la semoule de blé (non cuite). Si vous n’avez pas de semoule, du riz cru peut aussi faire l’affaire même si son pouvoir absorbant est moindre. Pour un résultat optimal, vous pouvez utiliser du gel de silice (Silica). Il s’agit des petits sachets nichés généralement dans les emballages de produits électroniques et destiné à absorber l’humidité. On peut également en acheter en ligne. Une fois le sachet hermétique rempli au 2/3, glissez le smartphone enveloppé de sa feuille de papier journal – qui permet d’éviter que des grains ne se glissent dans l’appareil tout en profitant du pouvoir absorbant du papier – au milieu, toujours en position verticale. Refermez le sachet.

► Placez le sachet renfermant le smartphone à la verticale, dans un endroit sec. Patientez ensuite au minimum 48 heures, 72 heures au mieux avant d’ouvrir le sachet.

► Au bout de ce délai, sortez le mobile du sachet et de sa feuille de papier journal. Essayez de le rallumer. Si ça fonctionne, récupérer immédiatement toutes les données souhaitées. La corrosion entamée à l’intérieur de l’appareil pourrait ne lui laisser que quelques mois de répit.

Que faire quand un smartphone tombe dans le sable ?

Moins problématique que l’eau, le sable reste cependant dangereux pour le smartphone. Il peut empêcher son bon fonctionnement en se coinçant à l’intérieur et affecter des parties mécaniques. Mieux vaut s’en débarrasser rapidement.

► Ramassez délicatement le smartphone encore dans le sable afin d’éviter toute rayure de l’écran ou de sa face arrière si celui-ci n’est pas équipé d’une coque de protection.

► Éteignez ensuite l’appareil pour éviter tout court-circuit avec la batterie ou l’alimentation.

► Maintenez le smartphone à la verticale, connecteur d’alimentation vers le bas, et secouez-le doucement afin d’évacuer le maximum de grains de sable.

► Inspectez-le sous toutes les coutures pour dénicher les grains coincés sur les parties amovibles comme le tiroir de la carte SIM ou de la carte microSD et les boutons. À l’aide d’un pinceau, évacuer les grains présents.

► Si votre mobile profite de la certification IP68 – et qu’il est donc étanche – n’hésitez pas à la rincer à l’eau claire.

► Pour les endroits moins accessibles comme la grille de haut-parleur, la prise Jack ou le connecteur d’alimentation, utilisez un aspirateur. Il faudra veiller à abaisser sa puissance d’aspiration au minimum et vous munir de la plus petite brossette possible.

► Au besoin, pour déloger les grains de sable vraiment bien coincés, vous pouvez utiliser une bombe à air comprimé (qui sert habituellement à chasser la poussière des matériels informatique). Attention toutefois à ne pas propulser les grains à l’intérieur du smartphone.

► Pour nettoyer l’écran, utilisez un chiffon microfibres. Attention à ne pas essuyer l’écran – au risque de le rayer – mais à tapoter l’écran afin que grains de sable et poussière résiduelle restent accrochés dans les fibres du chiffon.



Lien de l’article original

Laisser un commentaire