Instagram va cesser de copier TikTok… pour le moment

Instagram va cesser de copier TikTok… pour le moment


Face à la colère de ses utilisateurs, Instagram va revenir sur certains changements apportés à son application, qui copie de plus en plus TikTok. Une décision qui survient alors que le groupe Meta voit son chiffre d’affaires baisser pour la première fois.

Instagram ne cesse d’ajouter de nouvelles fonctions qui rapprochent petit à petit son application de son concurrent TikTok – qui connait un succès insolent avec près d’un milliard d’utilisateurs dans le monde – en transformant toutes les vidéos en Reels, par exemple. La dernière trouvaille était une nouvelle interface en phase de test qui affiche les photos et vidéos en plein écran, comme l’application chinoise. Une nouveauté qui n’a pas du tout ravi les utilisateurs, bien au contraire. Une utilisatrice a ainsi publié un message où elle regrette l’ancien Instagram, celui qui mettait en avant le partage de photos entre les utilisateurs – et non des contenus sponsorisés et des vidéos de parfaits inconnus. « Faites qu’Instagram redevienne Instagram », dit-elle en substance. « Arrêtez d’essayer d’être TikTok : je veux juste voir de jolies photos de mes amis. »

Pour rappel, TikTok ne met pas en avant les contacts des utilisateurs puisque son succès tient à son algorithme qui choisit les vidéos des créateurs en fonction des goûts des personnes. La publication a été repartagée en story par Kylie Jenner et sa sœur Kim Kardashian, respectivement suivies par 361 et 326 millions d’abonnés. Une pétition a même été lancée par Tati Bruening sur Change.org pour faire revenir le fil de publications chronologique, récoltant aujourd’hui plus de 230 000 signatures. Face à la frustration croissante de ses utilisateurs, Instagram a dû faire machine arrière.

Instagram suspend temporairement sa transformation

Le patron de l’application Instagram, Adam Mosseri, a indiqué à Plateformer que le réseau social allait mettre en pause les tests et les changements de fonctions. La nouvelle interface va disparaître dans une à deux semaines. La plateforme va aussi diminuer le nombre de contenus recommandés aux utilisateurs par son algorithme. « Je suis content que nous ayons pris un risque – si nous n’échouons pas de temps en temps, c’est que nous ne sommes pas suffisamment audacieux« , a déclaré Adam Mosseri. « Nous avons besoin de prendre du recul […] et de revenir avec une nouvelle formule. » Il a reconnu que « pour les nouveaux designs de flux, les gens sont frustrés et les données d’utilisation ne sont pas géniales. Donc là, je pense que nous devons prendre un grand recul, nous regrouper et déterminer comment nous voulons aller de l’avant.« 

Malheureusement, ce mea culpa ne devrait pas durer. Fin janvier, le groupe Meta – qui possède également Facebook – avait reconnu que certaines plateformes concurrentes nuisaient à sa croissance, notamment auprès des jeunes audiences. « Les gens ont beaucoup de choix sur la façon dont ils veulent passer leur temps. Et des applis comme TikTok grandissent très vite« , avait souligné Mark Zuckerberg, le fondateur et patron de Meta. Cela ne l’a pas empêché de confirmer une nouvelle fois ce mercredi 27 juillet, comme le rapporte Le Figaro, une nouvelle orientation pour Instagram et Facebook, notamment en ce qui concerne les recommandations de l’algorithme. Au cours du dernier trimestre, le temps que les gens ont passé à regarder Reels a augmenté de 30 %, ce qui suggère que la demande des utilisateurs pour des vidéos courtes – y compris celles recommandées par des algorithmes – est réelle et doit être encouragée par le groupe. Actuellement, environ 15 % des contenus vus par les usagers de Facebook et Instagram viennent de recommandations de l’algorithme, chiffre que Meta souhaite doubler d’ici la fin de l’année. Reste à savoir comment intégrer ces vidéos dans une application où les amis, la famille, les célébrités, les créateurs et autres projets de commerce électronique se livrent une guerre quotidienne pour avoir la meilleure visibilité.

Meta traverse une crise historique

Mercredi 27 juillet, Meta a également annoncé sa toute première baisse de revenus trimestrielle. En effet, la firme de Menlo Park a généré un chiffre d’affaires de 28,8 milliards de dollars, soit une baisse de 1 % par rapport à celui de l’année précédente. Une première dans son histoire ! « Nous allons devoir faire plus avec moins de ressources« , a déclaré Mark Zuckerberg. Baisse des recettes publicitaires, concurrence, polémiques en séries… Les raisons ne manquent pas. C’est pourquoi Facebook, comme Instagram, cherche, lui aussi, à modifier son interface, en incluant un « moteur de découvertes » qui mettra en avant les fameux « créateurs » si chers au groupe. Cette interface reprendra le principe du fil Pour vous présent chez TikTok – qui devient décidément une véritable obsession. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour les influenceurs, qui pourront gagner des abonnés plus facilement. Et tant pis pour les autres…

Espérons qu’Instagram, tout comme Facebook, trouvera des idées vraiment originales pour se distinguer dans cette guerre des réseaux sociaux… Il serait dommage d’assister à une uniformisation, alors que c’est leur diversité et leur identité qui font leur force. Les utilisateurs n’ont pas besoin de plusieurs applications identiques.



Lien de l’article original

Laisser un commentaire