Détection d'accident : bientôt en standard sur Android ?

Détection d'accident : bientôt en standard sur Android ?


Lors d'un accident de voiture, il est souvent nécessaire de demander de l'aide. Mais le choc peut être tellement violent que l'on se retrouve incapable de bouger, que ce soit à cause de blessures physiques, de dommages matériels ou encore du choc psychologique. La technologie peut alors se révéler particulièrement utile. Et c'est précisément le rôle de Sécurité personnelle (Personal Safety dans la version américaine), une application de Google. Utilisant divers capteurs intégrés aux smartphones modernes – notamment celui de mouvement–, elle est en effet capable de détecter un accident et d'appeler automatiquement des numéros d'urgence – pratique si l'utilisateur  est immobilisé – en transmettant l'emplacement approximatif du véhicule, via une fonction de localisation et son mode SOS. Elle peut aussi envoyer des informations techniques sur l'accident aux services d'urgence et avertir les proches. Bref, un outil particulièrement précieux dans ce genre de situation parfois dramatique, mais qui est, hélas, réservée aux seuls modèles Pixel de Google pour le moment.

© DR/Sécurité personnelle

Sécurité personnelle : une adaptation à d'autres smartphones Android

Il semblerait toutefois que la situation pourrait changer prochainement et que Sécurité personnelle soit accessible à d'autres téléphones sous Android, ce qui serait une excellente nouvelle. De fait, des experts de 9to5Google ont inspecté les lignes de code de l'application, qui a été mise à jour le 25 mai 2022. Et il ont noté de petites modifications sur des textes qui ne font maintenant plus uniquement référence aux appareils Google Pixel. Certaines éléments utiliseraient ainsi des termes plus génériques comme "votre appareil", ce qui suggère fortement que la fonction de sécurité pourrait être adaptée à d'autres appareils Android.

Pour le moment, on ignore encore comment ces fonctions de sécurité seront mises à la disposition des autres téléphones Android, d'autant que l'application a besoin de certaines autorisations très personnelles pour pouvoir fonctionner correctement. Une des possibilités, suggérée dans le code, serait que ces fonctions de sécurité soient mises à disposition via les services Google Play, qui disposent déjà des autorisations nécessaires sur la plupart des téléphones Android. Quoi qu'il est soit, il est plutôt rassurant et encourageant de savoir que Google essaye de rendre ce genre de fonction vitale accessible au plus grand nombre.



Lien de l’article original

Laisser un commentaire